Les aides financières pour monter sa start-up en Outre-mer

Le 20/11/2018

À l’occasion de la quatrième édition d’Innovation Outremer menée par l’association Outremer Network, les startups ultramarines les plus innovantes du moment ont été récompensées pour leur audace. À la clé, un programme d’accompagnement personnalisé pour les encourager à développer leur projet. Mais c’est aussi une aubaine pour toutes les entrepreneures et tous les entrepreneurs d’Outre-mer, qui voient dans ce type d’événement l’occasion rêvée de donner plus de visibilité à leur activité.

Ces success stories vous inspirent ? BURO Club vous invite à sauter le pas ! En créant votre entreprise en Guyane ou dans les Antilles, le réseau vous accompagne sur le chemin de la réussite à travers ses différents services flexibles. De la location de bureaux équipés, d’espaces de coworking ou de salles de réunion à la domiciliation d’entreprise, affinez votre projet à nos côtés en contactant nos centres d’affaires des Antilles et de Guyane. Profitez également de toutes les aides financières à votre disposition. BURO Club fait le point sur les différentes mesures mises en place à destination des entrepreneurs d’Outre-mer.

Les coups de pouces financiers

Au-delà des aides nationales au financement de type prêt d’honneur, crédit solidaire, etc., l’Aide au projet initiative jeune est plus particulièrement adressée aux jeunes de 18 à 35 ans résidant dans un département d’Outre-mer (Guyane, Martinique, Guadeloupe, Réunion, Mayotte) mais également à Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin et Saint-Barthélemy. À hauteur de 7 320 euros, elle se destine à toutes les personnes qui envisagent de créer ou reprendre une entreprise domiciliée dans les DOM.

Les mesures fiscales et sociales

  • Pour obtenir une exonération partielle des cotisations sociales pendant deux ans, vous devez répondre à quelques critères, comme celui de créer ou reprendre une entreprise dans certains territoires d’Outre-mer et avoir des revenus inférieurs à un certain montant.
  • Pour toute entreprise créée avant décembre 2019, il est également possible de bénéficier d’une exonération totale ou partielle de la taxe foncière, de l’impôt sur les bénéfices et de la contribution économique territoriale.
Actualités
Contact