Actualités BURO Club
Le 12/01/2018

L’Art du crime s’invite chez BURO Club !

Lorsque l’énigme policière rejoint celle picturale des grandes œuvres d’art il n’y a aucun doute possible, nous sommes bien plongés au cœur de la nouvelle série française L’art du crime ! En décembre dernier le centre d’affaires BURO Club Paris Trocadéro apparaissait dans l’un des derniers épisodes de la première saison. Avez-vous reconnu le tableau de Kailiang Yang qui s’y cachait ?

25 ans célébrés sous le signe du cinéma...

Pour souffler ses 25 bougies, BURO Club a décidé de faire son cinéma et de célébrer l’événement de la meilleure manière qui soit ! Pour l’occasion quoi de mieux qu’une apparition dans l’une des séries françaises les plus en vogue du moment ? Lorsque le centre d’affaire BURO Club Paris Trocadéro a été contacté par la société de production, c’est avec la plus grande joie que toute l’équipe leur a ouvert les portes de ses bureaux.

La réalisation des scènes s’est déroulée sur deux jours dans l’une des salles du centre spécialement aménagée pour les besoins du tournage. Si l’équipe de L’Art du crime a fait appel au centre BURO Club du Trocadéro pour y tourner certains plans, c’est en partie pour des raisons pratiques, nous confie l’équipe du centre :

« La localisation du centre dans Paris présente un atout majeur pour nos clients. D’ailleurs ce n’est pas la première fois que nous sommes contactés pour une prestation de location de bureaux dans le cadre d’un tournage... »

Du cinéma dans les règles de l’art

En transposant les codes du polar dans le monde de l’art, la série télévisée diffusée sur France 2 a visé juste. Chaque enquête est liée à une célèbre œuvre picturale ouvrant ainsi la parallèle entre deux corps de métier en apparence éloignés : celui de l’historien et du policier.

Et s’il est une chose que partagent les producteurs de L’Art du crime et le centre BURO Club du Trocadéro, c’est bien un goût prononcé pour les œuvres d’art et leur valorisation !

L’art au rendez-vous chez Buro Club Paris Trocadéro

L’autre raison qui a incité cette collaboration concerne le cadre unique et le design du lieu. Ici les œuvres d’art ne font pas de figuration, elles occupent pleinement l’espace. D’ailleurs ce n’est pas pour déplaire à la clientèle du centre qui bénéficie d’une prestation haut de gamme avec des services premium entièrement adaptés à leurs besoins.

  • Tableau Kailiang Yang
  • Série TV L'Art du Crime
  • Série TV L'Art du Crime
<
>