Actualités BURO Club
Le 18/10/2016

Raritan France s’est développé à Paris Levallois

Rachetée en 2015 par l’équipementier électrique français Legrand, la société américaine Raritan se développe en France depuis déjà quatorze ans. Son secteur d’activité concerne le commerce de gros d’ordinateurs, d’équipements informatiques périphériques et de logiciels. À la tête de la filiale française dès ses débuts en 2002 : François Rose, responsable des ventes en France et dans le sud de l’Europe. Il pilote les opérations depuis le centre d’affaires BURO Club Paris Levallois.

Comment avez-vous choisi de louer un bureau dans un centre BURO Club ?

Le siège européen de Raritan en Europe, qui se trouve aux Pays-Bas, m’a demandé d’ouvrir un bureau Raritan en France, en 2002. Seul, je me voyais mal travailler de chez moi. J’avais besoin d’avoir des horaires, besoin de m’habiller chaque matin, d’avoir un cadre. Je n’avais pas envie de mélanger travail et vie privée car, à mon domicile, il n’était pas possible d’aménager une pièce dédiée à mon activité. D’autre part, je ne savais pas comment j’allais évoluer à court et moyen terme. Est-ce que j’allais rester au même endroit ou devoir embaucher ? C’est ce qui m’a fait me tourner vers la souplesse et le rapport qualité-prix des centres d’affaires BURO Club.

Pourquoi avez-vous choisi le centre de Paris Levallois ?

C’est celui qui était le plus proche de chez moi. Puis son emplacement est intéressant. Nous sommes à 200 mètres de Paris, très proches du métro, de la gare et du périphérique.

Qu’en a pensé votre supérieur ?

J’ai expliqué à mon manager hollandais de l’époque que c’était la meilleure solution pour nous. Louer un bureau classique aurait impliqué de définir une surface, d’acheter des meubles et du matériel en conséquence, de nous occuper du courrier et de payer des factures d’eau et d’électricité… On allait être étouffés par l’administratif et ce n’était pas ce que l’on voulait. Tant que l’on ne dépasse pas un certain nombre d’employés, le centre d’affaires reste le plus intéressant. On n’a pas à gérer ce que j’ai cité ci-avant. On bénéficie d’un support administratif et on ne paie qu’une seule facture globale à la fin du mois. D’ailleurs, les filiales d’Allemagne et d’Angleterre fonctionnent de la même manière.

Quelle est exactement votre mission pour Raritan/Legrand ?

Notre travail est de promouvoir les solutions informatiques Raritan en France, mais aussi au Portugal, en Italie, en Espagne, en Grèce, à Malte et à Chypre depuis 2012. Nous jouons un rôle de soutien et de conseil auprès de nos partenaires et de nos clients finaux, ce qui nous demande d’être très disponibles. Une fois que nous leur avons prescrit les solutions les plus adaptées à leurs besoins, ils passent commande auprès du siège européen, aux Pays-Bas.

Vous dites « nous », combien êtes-vous ?

Nous sommes trois. J’ai rapidement pu m’entourer d’une personne dédiée à l’aspect commercial et d’une deuxième en qualité de support technique. Nous louons deux bureaux équipés ainsi qu’une salle dans laquelle nous entreposons notre matériel de démonstration. Nous faisons beaucoup de salons et recevons une certaine quantité de produits que nous conservons ici. Nous profitons aussi des salles de réunion lorsque nous organisons des rencontres Raritan/Legrand en interne ou des petits déjeuners avec des clients.

Quels sont vos liens avec le personnel du centre ?

On s’apprécie beaucoup avec Laurence Dathy (directrice commerciale des centres d’affaires BURO Club Paris Levallois et BURO Club Paris République et co-associée de BURO Club Paris Levallois). Elle est très efficace et proactive. Quant aux personnes qui se trouvent à la réception, elles jouent un rôle important car elles représentent BURO Club. Elles doivent être avenantes mais garder une certaine distance professionnelle avec les clients, et cela se passe très bien également.

  • BURO Club Paris Levallois
  • Patio BURO CLub Paris Levallois
  • Bureau Paris Levallois
<
>